La reine des poissons

Nouveauté

25,00 €

 
Description

Larenn Pwason

Album CD Kanjil.jpg

arton7107-093f7.jpg

Conté par

Mimi BARTHÉLÉMY

Soies 

Clémentine BARTHÉLÉMY 
Postface 

Gérard BARTHÉLÉMY

Chant 

Mimi BARTHÉLÉMY
Coralie BARTHÉLÉMY
Guitare 

Serge TAMAS 
Saxophone 

Carlo SCHNEIDER

Livre bilingue français et créole

Nouvelle édition 2014

Grâce à la reine des poissons, la femme du pêcheur Lormilis met au monde deux jumeaux valeureux qui débarrassent le royaume des monstres qui le terrorisent en le privant d’eau et en exigeant le sacrifice de ses jeunes gens.

Recommandations

  • Académie Charles Cros
    Coup de ❤ «Musiques du Monde Jeunesse»
  • Becker d’Or de la Francophonie

Logo_Academie_Charles_Cros

Donnez votre avis

La reine des poissons

Haïti

Mimi BARTHÉLÉMY
Clémentine BARTHÉLÉMY

Dans ce classique de son répertoire la grande conteuse conjugue avec bonheur la mythologie subtilement métissée de la Caraïbe avec les aventures extravagantes de ses héros.

ALBUM + CD - Dès 6 ans

Donnez votre avis

 
Vidéo
 
Écouter un extrait

 
En savoir plus

A la suite du conte illustré

le livre comprend quatre textes 

  • Larenn Pwasontraduction créole de Reynold Henrys 
  • Pourquoi je raconte La reine des poissons 
  • Comment j’ai peint La reine des poissons 
  • L’eau et la reine des poissons, postface

La_reine_des_poissons_01

Mimi_Barthélémy a entendu ce conte traditionnel en Haïti lorsqu'elle était petite. Puis elle l’a raconté elle-même, après l’avoir redécouvert en France dans un livre de contes, et n’a jamais cessé de le conter jusqu’à sa mort en 2013.
Dans cette édition enrichie, la conteuse ne s’arrête pas au récit : dans un témoignage qui aborde la dimension mythique de « La reine des Poissons » Pourquoi je raconte la reine des poissons, elle donne des clefs qui permettent de l’interpréter dans le contexte du vaudou haïtien et de la mythologie de la Caraïbe.


Un texte posthume de Gérard Barthélémy L’eau et la reine des poissons, met l’accent sur l’importance de l’accès à l’eau, si important pour Haïti, et explique que, grâce à la reine des poissons qu’il rejoint au fond des eaux, le pêcheur Lormilis pourra retourner en Afrique Guinée, le pays de ses ancêtres.

Les peintures sur soie de Clémentine Barthélemy sont des tableaux vivants où les objets typiques de la vie quotidienne en Haïti côtoient des monstres caricaturés qui ne font peur qu’aux adultes... Lumineuses et énergiques, elles soulignent le caractère picaresque du récit. L’enchantement multicolore et la spontanéité joyeuse qu’elles dégagent, évoquent la peinture naïve haïtienne, comme elle l’explique dans Comment j’ai peint la reine des poissons.